Syrie-Offensive rebelle contre l'Etat islamique à Hassaké

le
0

(Actualisé avec précisions, contexte) BEYROUTH, 31 octobre (Reuters) - Une alliance récemment formée de mouvements rebelles syriens soutenus par les Etats-Unis a annoncé samedi le lancement d'une offensive contre les djihadistes de l'Etat islamique (EI) dans la province d'Hassaké, frontalière de l'Irak. La Maison blanche a annoncé vendredi l'envoi dans le nord de la Syrie de membres des forces spéciales pour conseiller les insurgés qui combattent l'EI. Il s'agit de la première opération déclarée des Forces démocratiques de Syrie qui a annoncé sa formation ce mois-ci et qui regroupe des milices kurdes YPG soutenues par les Etats-Unis et un certain nombre de groupes rebelles arabes. ID:nL8N12C0RB Les combats ont commencé après minuit, a déclaré un porte-parole de l'alliance. La province d'Hassaké est frontalière de celle de Rakka, fief de l'Etat islamique en Syrie. Sur YouTube, une vidéo annonce l'offensive dans le sud d'Hassaké et montre plusieurs dizaines d'hommes en tenue de combat portant des drapeaux et des bannières jaunes où l'on peut voir inscrit en arabe et en kurde le nom Forces démocratiques de Syrie. La campagne "se poursuivra jusqu'à ce que tous les secteurs occupés d'Hassaké soient libérés de Daech", déclare un porte-parole du commandement général de l'alliance dans la vidéo, utilisant l'acronyme arabe d'Etat islamique (EI). Un autre porte-parole a indiqué que les forces de l'alliance avaient déjà attaqué des combattants de l'EI. "La bataille a commencé après minuit", a déclaré Talal Salu à Reuters via les services de messagerie sur internet. "Ils ont été contournés sur le flanc par nos forces (...) (qui) ont repoussé une contre-attaque". Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) qui suit la guerre civile au quotidien grâce à un réseau d'informateurs sur le terrain, les combats font rage près d'Al Haoul, une commune proche de la frontière irakienne. Ils sont accompagnés de frappes aériennes. Les milices kurdes YPG se sont révélées être le partenaire le plus efficace des Etats-Unis sur le terrain contre Daech en Syrie. Le Front révolutionnaire de Rakka, un des groupes arabes de l'alliance, a déclaré jeudi qu'une offensive contre l'EI était imminente dans son fief de Rakka. (John Davison; Jean-Philippe Lefief et Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant