Syrie-Objectif début juin pour reprendre les pourparlers-Ayrault

le
0
    VIENNE, 17 mai (Reuters) - L'objectif des grandes puissances 
est de parvenir à une reprise début juin des discussions de paix 
de Genève sur la Syrie, a déclaré mardi à Vienne le chef de la 
diplomatie française Jean-Marc Ayrault lors de la réunion du 
Groupe international de soutien à la Syrie (GISS). 
    "L'objectif reste et demeure le processus politique. Nous 
souhaitons que (le médiateur des Nations unies) Staffan de 
Mistura puisse réunir à nouveau les négotiateurs dans les plus 
brefs délais, donc nous nous sommes fixé un objectif si possible 
avant le début juin, mais pour cela, il faut que les conditions 
soient réunies."  
    "Mais nous rappelons qu'il y a une décision du Conseil de 
sécurité, qu'il y a une déclaration à Munich pour un 
cessez-le-feu et qu'il y a une date (...), le 1er août. D'ici 
cette date doivent être traitées les questions qui concernent la 
transition", a déclaré Jean-Marc Ayrault.   
    L'accord de "cessation des hostilités" parrainé par les 
Etats-Unis et la Russie, entré en vigueur fin février pour 
appuyer les négociations menées à Genève sous l'égide de Staffan 
de Mistura, a permis de réduire l'intensité des combats pendant 
près de deux mois. 
    Mais un regain de violences fin avril à Alep, la grande 
ville du nord de la Syrie, a eu raison de cette accalmie. Et les 
discussions de Genève se sont effondrées il y a près de quatre 
semaines alors qu'une autorité de transition est censée être en 
place à la date butoir du 1er août pour préparer des élections 
dans un délai de 18 mois. 
 
 (John Irish; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant