Syrie : Obama veut un vote du Congrès, Hollande sous pression

le
9
Syrie : Obama veut un vote du Congrès, Hollande sous pression
Syrie : Obama veut un vote du Congrès, Hollande sous pression

L'hypothèse de frappes imminentes en Syrie a pris du plomb dans l'aile. Ce samedi soir, Barack Obama a annoncé qu'il avait décidé de frapper la Syrie mais qu'il voulait avant obtenir l'autorisation du Congrès. Ce vote ne devrait pas intervenir avant le 9 septembre, date de rentrée des parlementaires américains.

Que fera François Hollande en attendant ? Malgré une défiance de l'opinion publique - selon notre sondage exclusif, 64% des Français sont contre une participation à une éventuelle action militaire, Paris a répété qu'il était un «proche alliée et amie» des Etats-Unis, soulignant que les deux présidents s'étaient parlé au téléphone avant l'annonce de Barack Obama.

François Hollande a annoncé une session extraordinaire du Parlement (Assemblée nationale et Sénat) le 4 septembre consacré à la Syrie mais pas de vote, ce que réclame notamment Jean-Louis Borloo (UDI).

Malgré les réticences de plusieurs de leurs alliés dont la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et la France affichent depuis plusieurs jours leur détermination à agir en Syrie devant l'accumulation des preuves sur la responsabilité du régime dans l'attaque aux armes chimiques du 21 août.

Samedi matin, le départ des inspecteurs de l'ONU samedi matin a en tout cas marqué la fin d'un chapitre. Leur rapport, prévu pour dans deux semaines, va conditionner les prochains mouvements des occidentaux à moins qu'ils ne décident d'agir sans attendre les conclusions des Nations Unies.

>> Revivez les événements de ce samedi :

0h20. Attention à «une vengeance sans suite». Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone (PS), approuve la perspective d'une intervention militaire de la France en Syrie, mettant toutefois en garde contre «une vengeance sans suite», dans un entretien au JDD.

A la question de savoir s'il faut intervenir en Syrie, il rétorque : «on ne peut pas laisser ces actes abjects sans réponse, mais la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • baljo le samedi 31 aout 2013 à 23:39

    Quelqu’un doit dire au bouffon de la Maison Blanche qu’il doit dire qu’il accepte les conditions de la communauté internationale qu’il n’y a en fait pas suffisamment de preuves pour lancer une attaque militaire contre la Syrie et de tuer encore plus de gens qui ont été tués dans la soi-disant attaque chimique, toujours non prouvée et qu’il attend de plus amples preuves. Que dieu aide l’imbécile et le pauvre pays qu’il représente.

  • baljo le samedi 31 aout 2013 à 23:32

    Sous les standards de Nüremberg, l’agression militaire est un crime de guerre. Washington a jusqu’ici réussi à passer aux travers des mailles du filet en se cachant derrière les acquiescements de l’ONU et de l’OTAN ; malgré ces accords, ce qui a été fait demeure des crimes de guerre.

  • ltondu le samedi 31 aout 2013 à 22:24

    Je ne sais pas de où sort ce sondage, je ne connais pas bcp de monde pour une intervention militaire ??? Intox ?

  • LeRaleur le samedi 31 aout 2013 à 20:29

    En sous-main il va pousser le Congrès à dire NON, et il sauve la face, c'est pas moi. Ou il sait déjà que le Congrès n'est pas d'accord, comme en GB. Les matamores de mes deux auront quand même perdu la face. Toute la planète va bien se marrer, en France en particulier. Hollande n'aura pas l'air d'un...

  • knbskin le samedi 31 aout 2013 à 19:07

    Quant Pépère veut prendre l'air viril, c'en devient comique ... ! :-D

  • LeRaleur le samedi 31 aout 2013 à 19:02

    La vérité est ici :http://www.polemia.com/syrie-un-autre-crime-de-guerre-occidental-en-preparation/

  • baljo le samedi 31 aout 2013 à 14:06

    g.marti4 tu rêves? pour le confort je doute beaucoup mais pour les troupe au sol... Tu oublis le Liban hein!

  • g.marti4 le samedi 31 aout 2013 à 11:20

    "Il n'y aura pas de troupes au sol". Donc que des frappes aériennes. Le mieux c'est de viser le palais, manière de dire à Bachar qu'il n'est pas en sécurité et que son confort va en prendre un coup.

  • jyth01 le samedi 31 aout 2013 à 10:09

    Le maki de La Faillite, toujours dans son role de composition, inconscient de la petitesse de la france et de l'état de ses finances se dégradant de plus en plus avec les socialistes