Syrie-Obama, sans illusion sur la trêve, travaillera à son succès

le
0
    WASHINGTON, 26 février (Reuters) - Barack Obama a déclaré 
jeudi que les Etats-Unis feraient tout leur possible pour que 
l'accord de "cessation des hostilités" qui doit entrer en 
vigueur samedi en Syrie soit un succès malgré leurs doutes sur 
la possibilité du maintien de la trêve. 
    "Aucun de nous de se fait d'illusion. Nous sommes tous 
conscients des nombreux écueils possibles et il y a plein de 
raisons pour être sceptique, mais l'Histoire nous jugera 
durement si nous ne faisons pas notre part en essayant au moins 
de mettre fin à ce terrible conflit par la diplomatie", a 
déclaré le président américain après une réunion de son équipe 
de sécurité nationale au département d'Etat. 
    "Si elle est mise en oeuvre, et c'est un 'si' important, 
cette cessation réduira la violence et permettra d'acheminer 
plus de nourriture et d'aide aux Syriens qui souffrent et qui en 
ont désespérément besoin", a déclaré le chef de la Maison 
blanche. 
    Il a ajouté que la cessation des hostilités était 
susceptible de déboucher sur des négociations sur un accord 
politique pour mettre fin à la guerre civile, ce qui permettrait 
à toutes les parties de concentrer leurs forces contre les 
djihadistes de l'Etat islamique. 
    "C'est pourquoi les Etats-Unis feront tout ce qu'ils peuvent 
pour maximiser les chances de succès dans cette cessation des 
hostilités", a déclaré le président. 
    Le gouvernement syrien et la Russie doivent tenir leurs 
engagements, a-t-il ajouté. 
    "Les jours qui viennent seront critiques et le monde 
regardera", a-t-il dit aux journalistes. "Cela va être un test 
de savoir si toutes les parties sont vraiment déterminées à 
négocier" sur une résolution politique à la violence en Syrie, 
a-t-il ajouté. 
    Obama a souligné que la cessation des hostilités ne 
concernait pas la lutte contre l'Etat islamique. Les Etats-unis 
et leurs alliés de la coalition internationale contre l'EI 
continueront à être "implacables" dans leur offensive contre les 
djihadistes, qui, a-t-il dit, a déjà privé l'organisation 
sunnite fondamentaliste d'une partie de ses combattants en Syrie 
et en Irak. 
    "Nous l'emporterons, j'en suis convaincu", a déclaré Barack 
Obama.  
 
 (Jeff Mason et Ayesha Rascoe; Danielle Rouquié pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant