Syrie-Neuf tués dans une frappe de l'armée à Alep-OSDH

le
0

(Actualisé: vidéo sur Alep et autres bilans, et raids aériens à Idlib) BEYROUTH, 12 avril (Reuters) - Au moins neuf personnes, dont cinq enfants, ont été tués dimanche dans une frappe aérienne de l'armée syrienne qui a touché une école d'un quartier d'Alep tenu par les insurgés, a déclaré l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Une source militaire syrienne a démenti l'information de l'OSDH, organisation proche de l'opposition qui suit, grâce à un réseau d'informateurs, l'évolution du conflit syrien. L'armée, selon cette source, a intensifié ses attaques contre les insurgés depuis qu'ils ont bombardé samedi un quartier d'habitation d'Alep tenu par les troupes gouvernementales, mais elle n'a pas pris de civils pour cibles. L'OSDH a fait circuler une vidéo montrant, selon lui, les suites de l'attaque aérienne contre un quartier tenu par les insurgés à Alep. On voit un homme tenant ce qu'il dit être la jambe sectionnée d'un enfant, et les services de secours évacuant un corps. L'OSDH ajoute qu'au moins 32 personnes ont été tuées samedi à Alep, dont 17 dans le quartier de Souleimaniyah, tenu par l'armée gouvernementale et bombardé par les insurgés. Les quinze autres victimes ont péri dans une frappe de l'armée de l'air syrienne qui a touché un marché d'un quartier tenu par les insurgés. Alep représente une ligne de front importante dans le conflit en cours, qui a fait dans les 220.000 morts en quatre ans. Cette ville à une cinquantaine de kilomètres de la frontière turque est divisée en une partie sous le contrôle du régime et une autre aux mains des insurgés. L'OSDH a fait état d'autre part de frappes aériennes intenses dans la province d'Idlib, dans le nord-ouest du pays. La capitale de cette province, également appelée Idlib, est tombée en mars aux mains de groupes insurgés, parmi lesquels le Front al Nosra, affilié à Al Qaïda. (Tom Perry; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant