Syrie-Moscou invite pro- et anti-Assad à s'unir face au terrorisme

le
0

MOSCOU, 28 janvier (Reuters) - Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a invité mercredi des représentants de l'opposition syrienne et du régime du président Bachar al Assad à faire cause commune face au terrorisme. Des discussions entre certains éléments de l'opposition - n'incluant pas la Coalition nationale syrienne (CNS), soutenue par l'Occident - et des représentants de Damas doivent avoir lieu à Moscou pour tenter de relancer les efforts de paix, dans l'impasse après quatre ans de conflit. "Nous pensons que la prise en compte par la classe politique et les représentants de la société civile de la nécessité d'unir leurs forces pour combattre cette menace commune (le terrorisme) doit être la base d'une renaissance de l'unité nationale syrienne", a dit le ministre russe lors des discussions, à Moscou. Plus de 30 représentants de l'opposition syrienne ont eu des discussions entre eux lundi et mardi à Moscou. Ils sont venus avec une liste de sujets à aborder lorsque les représentants de Damas les rejoindront, mercredi. La CNS boycotte les discussions de Moscou et dit ne vouloir prendre part qu'à des pourparlers qui déboucheront sur un départ d'Assad du pouvoir. "Rien d'autre qu'un changement authentique et irréversible de pouvoir, une transition vers la démocratie, ne résoudra la crise syrienne", a déclaré Monzer Akbik, de la CNS, qui est basée en Turquie. (Gabriela Baczynska; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant