Syrie : Moscou et Washington s'accordent sur un médiateur

le
0
Alors que le soutien russe à la Syrie fléchit, l'émissaire onusien, Lakhdar Brahimi, pourrait être porteur d'un ultimatum à Bachar el-Assad.

À l'issue de deux sessions de négociations directes à Dublin et Genève, Washington et Moscou ont décidé de dépêcher Lakhdar Brahimi, le médiateur international de l'ONU et de la Ligue, auprès de Bachar el-Assad dans ce qui pourrait s'apparenter à la remise d'un ultimatum pour que le président syrien quitte le pouvoir dans «la dignité», a-t-on appris auprès de l'émissaire onusien.

Jeudi, sur les ondes de la BBC en arabe, Robert Ford, l'ancien ambassadeur américain en Syrie, avait annoncé cette initiative, soulignant que les «Russes ont commencé de bouger sous la pression des rebelles sur le terrain». Selon M. Ford, responsable de la Task Force Syrie au Département d'État, «les Russes se rendent compte que bientôt Bachar el-Assad sera isolé à Damas, et qu'il aura perdu son aéroport par où lui parviennent ses armes».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant