Syrie : «Mais alors, qui fait la police ?»

le
1
POLITIZAP - Confronté à une opinion de moins en moins favorable à une intervention, François Hollande se dit pourtant déterminé. Les groupes parlementaires réclament un vote et l'opposition l'accuse d'isoler un peu plus la France.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le vendredi 6 sept 2013 à 23:36

    Racisme ???...http://www.youtube.com/embed/RWcVguB0GaY...Très instructif sur l'avenir de nos enfants et nos sociétés...Qu'en pensez-vous ???...