Syrie-Les rebelles syriens affrontent l'Etat islamique à Manbij

le
0
    AMMAN, 23 juin (Reuters) - Des combattants de l'alliance 
kurde et arabe syrienne soutenue par les Etats-Unis sont entrés 
pour la première fois jeudi dans la ville de Manbij contrôlée 
par le groupe Etat islamique (EI), dans le nord de la Syrie, 
rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). 
    L'OSDH, basé à Londres, fait état de violents affrontements 
dans les quartiers ouest de Manbij, où les Forces démocratiques 
de Syrie (FDS) ont fait une percée, à environ 2 km du centre de 
la ville. 
    Appuyées par les frappes aériennes de la coalition dirigée 
par les Etats-Unis, les FDS ont lancé une vaste offensive dans 
ce secteur à la fin du mois dernier pour chasser les djihadistes 
de leur dernier territoire bordant la frontière avec la Turquie 
et isoler un peu plus la capitale de fait de leur califat, 
Rakka.   
    Important noeud logistique de l'EI, Manbij est située à 
environ 40 km de la frontière turque. Les FDS ont repris des 
dizaines de villages des alentours ces dernières semaines mais 
s'étaient jusqu'alors abstenues de pénétrer dans la ville 
elle-même en raison, notamment, de la présence de milliers de 
civils pris au piège des combats. 
 
 (Suleiman Al-Khalidi, Laura Martin pour le service français, 
édité par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant