Syrie : les rebelles progressent au nord

le
0
Ils maintiennent également la pression autour de la forteresse damascène.

En s'emparant durant le week-end du barrage de Techrine, après plusieurs jours de combats, les insurgés syriens ont quasiment coupé les routes reliant Alep (au nord) à la ville plus à l'est de Raqqa. Les rebelles poursuivent leur stratégie d'encerclement d'Alep, deuxième ville du pays, théâtre de violents combats depuis juillet. Pour y envoyer des renforts, il ne reste plus à l'armée que la grande route Damas-Alep mais il lui faut contourner Maarat en-Noman, contrôlée par les opposants à Bachar el-Assad depuis près de deux mois. Cela étant, même si les insurgés contrôlent désormais une très large portion du territoire allant d'Idlib jusqu'à la frontière irakienne, le long de la Turquie, ils ne sont pas à l'abri des frappes de l'aviation syrienne. Lundi, un chasseur-bombardier a encore visé une école de la localité d'Atmé, frontalière de la Turquie, sans faire de victime, selon un journal...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant