Syrie-Les Kurdes disent contrôler la quasi-totalité d'Hassaka

le
0

BEYROUTH, 20 juillet (Reuters) - Les miliciens kurdes syriens ont annoncé lundi qu'ils contrôlaient pratiquement toute la ville d'Hassaka, dans le nord-est de la Syrie, que les djihadistes de l'Etat islamique (EI) avaient attaquée le 25 juin. La ville était jusqu'à la fin du mois dernier divisée en plusieurs secteurs administrés soit par les autorités gouvernementales syriennes, soit par les Kurdes. L'EI avait d'abord attaqué le sud de la ville, tenu par les gouvernementaux. Les miliciens kurdes de l'YPG (Unités de protection du peuple) étaient ensuite intervenus contre les islamistes. Redur Xelil, porte-parole de l'YPG, a déclaré que la défense de la ville dépendait désormais des seules unités kurdes. "Le régime s'est effondré, il était incapable de défendre la ville et il n'a plus qu'une présence limitée et tient seulement quelques positions", a-t-il dit à Reuters. Ces déclarations contredisent celles de la presse officielle syrienne, selon laquelle les forces gouvernementales ont progressé lundi face à l'EI dans le sud-est d'Hassaka. Redur Xelil a affirmé que les miliciens kurdes s'étaient déployés dans les faubourgs sud et contrôlaient désormais toutes les voies d'accès à la ville, encerclant les islamistes présents dans certains quartiers, ce qu'a confirmé l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). (Tom Perry, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant