Syrie: les jihadistes de l'EI ne prendront pas Kobané, selon Washington

le
0
Syrie: les jihadistes de l'EI ne prendront pas Kobané, selon Washington
Syrie: les jihadistes de l'EI ne prendront pas Kobané, selon Washington

Les tentatives du groupe Etat islamique (EI) de s'emparer de la ville syrienne de Kobané ont été bloquées et les combattants kurdes devraient pouvoir résister avec l'aide des frappes aériennes de la coalition anti-jihadistes, ont indiqué jeudi des responsables américains. Les lignes de front entre l'EI et les forces kurdes n'ont pas bougé depuis une semaine et «je pense que les défenseurs kurdes (...) vont être en mesure de résister», a souligné un responsable américain de la Défense sous le couvert de l'anonymat.

Des jihadistes en fuite

Les frappes aériennes de la coalition internationale visant des combattants de l'organisation de l'Etat islamique (EI) étaient visibles depuis la frontière turque jeudi, un photographe de l'AFP ayant vu des jihadistes fuyant le raid. Quatre militants de l'EI étaient déployés sur la colline de Tilsehir, à l'ouest de la ville kurde de Kobané, quand le raid a commencé aux alentours de 18 heures locales, a expliqué le photographe.

En entendant les avions de la coalition, les jihadistes se sont précipités vers le bas de la colline pour se réfugier dans des tranchées, probablement creusées par les combattants kurdes qui contrôlaient auparavant cette zone. Après le bombardement, le photographe a vu des jihadistes s'enfuir, tandis que les Kurdes reprenaient le contrôle de la colline.

Les positions de l'EI et des combattants kurdes évoluent régulièrement depuis le début des combats à Kobané, aucun camp n'étant en mesure de prendre un avantage décisif dans cette bataille. Les frappes de la coalition ont tué en un mois plus de 500 jihadistes en Syrie, tandis que les peshmergas promis en renfort par le Kurdistan irakien pourraient apporter un soutien de poids aux défenseurs de Kobané.

VIDEO.Des jihadistes touchés directement par des frappes aériennes

Irak : l'armée US doute des capacités irakiennes face à l'EI

L'armée irakienne est encore loin d'être prête à lancer ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant