Syrie : les jihadistes de l'EI font voler trois avions militaires

le
3
Syrie : les jihadistes de l'EI font voler trois avions militaires
Syrie : les jihadistes de l'EI font voler trois avions militaires

On savait l'arsenal de l'Etat islamique impressionnant. Les jihadistes du groupe terroriste en ont apporté une nouvelle preuve ce vendredi. Après l'offensive sur Kobané menée sur des chars vraisemblablement saisis à l'armée irakienne, l'organisation est parvenue à faire voler trois avions de combat dérobés à l'armée syrienne, grâce à l'aide de pilotes de l'ex-armée irakienne, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme.

«L'EI dispose de trois avions, vraisemblablement de type MIG 21 et MIG 23, capables de voler. Ces appareils ont été pris sur les aéroports militaires syriens désormais sous le contrôle de l'EI dans les provinces d'Alep et de Raqa», rapporte l'ONG qui se fonde sur un large réseau d'informateurs à travers la Syrie. 

«Des officiers de l'ex-armée irakienne [dissoute après la chute de Saddam Hussein, ndlr] supervisent des sessions d'entraînement dans l'aéroport militaire d'Al-Jarrah», sous le contrôle de l'EI et situé à l'est de la ville d'Alep, ajoute l'OSDH.

L'EI contrôle trois aéroports

Après la dissolution de l'armée irakienne par les États-Unis, d'anciens cadres sunnites avaient rejoint les rangs de l'État islamique d'Irak, branche irakienne d'Al-Qaïda devenue par la suite l'Etat islamique. Ce groupe a proclamé en juin un «califat» sur les territoires qu'il contrôle en Syrie et en Irak après des offensives fulgurantes dans ces deux pays.

Un Mig 21 (à gauche) et un Mig 23 (à droite)/Wikimedia Commons

Des témoins ont affirmé à l'OSDH avoir vu à plusieurs reprises des avions voler à basse altitude pour ne pas être repérés par les radars, après avoir décollé de l'aéroport al-Jarrah. Deux des appareils ont été pris de Tabqa, un aéroport militaire capturé par l'EI en été dans la province septentrionale de Raqa, au terme de sanglants combats dans lesquels des centaines de soldats sont morts.

Les jihadistes contrôlent trois aéroports militaires depuis le début ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo le vendredi 17 oct 2014 à 18:51

    C'est un bon entrainement pour nos pilotes. En plus taper du mig, c'est toujours un plaisir.

  • M1405944 le vendredi 17 oct 2014 à 18:07

    voila de bonne cibles à détruire par la coalisation pour affaiblir l' EI.

  • 66michel le vendredi 17 oct 2014 à 16:51

    celà veut dire, en gros, qu'ils peuvent balancer quelques bombes n'importe où.