Syrie : les jeunes chrétiens se divisent

le
0
Les jeunes chrétiens de Syrie apparaissent inquiets de l'avenir et divisés à travers les témoignages que nous avons pu recueillir.

Miriam, du quartier de Bab Touma à Damas, compte parmi ses amis de nombreux manifestants. Selon elle, ils «bénéficieraient d'un traitement de faveur» tout relatif. «Une amie chrétienne a été emprisonnée quinze jours pour avoir pris part à une manifestation pacifique. Ensuite, on l'a autorisée à quitter le pays. Un jeune homme a été relâché cinq semaines après sa détention. On l'a tabassé, il a des hématomes, mais il est en vie. Il n'a pas été torturé, ce qui est exceptionnel.»

D'autres se sont rangés aux côtés du régime. Elie, un étudiant en génie civil, raconte une scène qui l'a marqué. «À l'Université arabe internationale, un établissement privé près de Deraa, l'armée est entrée sur le campus pour séparer deux groupes de manifestants, les uns pour le régime, les autres contre. Aussitôt, des étudiants, notamment des chrétiens que je connais, ont couru vers les soldats pour leur montrer du doigt les étudiants contestataires, qui ont été

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant