Syrie : les ex-otages sont de retour dans leurs familles

le
2
Syrie : les ex-otages sont de retour dans leurs familles
Syrie : les ex-otages sont de retour dans leurs familles

Très vive émotion dimanche matin à Villacoublay (Yvelines). Libérés samedi après dix mois de captivité en Syrie, les quatre ex-otages Edouard Elias, Didier Francois, Pierre Torres et Nicolas Henin sont arrivés à 9 heures sur le tarmac de l'aérodrome militaire, en provenance d'Evreux (Eure), où leur avion parti de Turquie les avait déposés. Ils ont été accueillis par le président François Hollande et le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, mais surtout par les bras de leurs proches.

«C'est un jour de joie pour la France», a déclaré François Hollande, tandis que Didier François, seul ex-captif à s'exprimer après le chef de l'Etat, a assuré n'avoir «jamais douté» de sa libération. Laurent Fabius a indiqué pour sa part que certains des geôliers parlaient français et que les otages «ont été traités très durement».

EN IMAGES. L'émotion des ex-otages de retour en France

>>> Revivez le retour des quatre ex-otages :

19h30. Pour Gilbert Collard, il faut «empêcher les jihadistes français de rentrer». Interrogé par France 5 sur le fait que de jeunes Européens, dont des Français, sont partis faire le jihad en Syrie et que certains des geôliers des quatre journalistes libérés parlaient français, l'élu du Gard a jugé qu'il faudrait être «complètement décervelé, décérébré pour ne pas être inquiété». «Moi ce qui me préoccupe, c'est non seulement qu'ils y soient allés mais surtout qu'ils vont revenir», a-t-il ajouté en soulignant qu'il fallait «les empêcher d'entrer» sur le territoire français à leur retour.

19h20. Didier François et Edouard Elias sur Europe 1 lundi matin. Les deux journalistes de la radio sont les invités spéciaux de Thomas Sotto de 6h à 9h.

18h35. Yves Jégo (UDI) veut ouvrir un débat sur l'attitude à adopter face aux preneurs d'otage. «Si les otages sont libres, les Syriens ne le sont pas. Il faut continuer la mobilisation» déclare le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 le dimanche 20 avr 2014 à 22:42

    Soigné par la SÉKU...Au retour et Aides Sociales à Vie .Deux ou Trois ans là bas et retraite à vie en FRANCE .Le Vendredi un petit tour pour la prière payée par vos impôts C'est pour cela à que ces groupes armées aiment bien les rebels d'origine française ,ils n'ont pas besoins de le donner une solde :Ce sont nos Impôts qui les payent...

  • M940878 le dimanche 20 avr 2014 à 12:09

    les bons petits français des cités pour qui nous payons les allocs