Syrie : les Etats-Unis ont probablement bombardé un convoi «dirigé par l'Iran»

le
1
Syrie : les Etats-Unis ont probablement bombardé un convoi «dirigé par l'Iran»
Syrie : les Etats-Unis ont probablement bombardé un convoi «dirigé par l'Iran»

Les forces pro-Assad que les Etats-Unis ont bombardées jeudi en Syrie étaient sans doute «dirigées par l'Iran», a indiqué vendredi le secrétaire américain à la Défense, Jim Mattis, pour qui il s'agissait d'un geste «d'auto-défense», alors que le président américain Donald Trump se rend en Arabie Saoudite, un pays en délicatesse avec l'Iran.

 

Le convoi bombardé s'approchait de la ville d'Al-Tanaf, près de la Jordanie, où des forces spéciales américaines et britanniques sont présentes pour former des rebelles syriens qui combattent Daech. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), huit personnes, «pour la plupart non-syriennes», ont été tuées dans cette frappe. Un tank, un bulldozer, un tracteur et un excavateur ont été détruits a précisé vendredi le commandement des forces américaines au Moyen-Orient

 

Selon Lavrov, les Russes n'ont pas été prévenus

 

Le bombardement américain a été provoqué par «un mouvement offensif, avec des capacités offensives, de ce que nous pensons être des forces dirigées par l'Iran» a précisé Jim Mattis lors d'une conférence de presse au Pentagone. Selon lui, «il semble que les Russes», autres alliés du régime syrien, «aient tenté de dissuader» le convoi bombardé de s'approcher d'Al-Tanaf, mais sans succès.

 

La ville est située dans une des zones qui font l'objet d'un accord entre coalition et Russie pour éviter tout incident entre leurs forces respectives. Une version que conteste le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov (lire ci-dessous) .

 

Damas ne se laissera pas «intimider»

 

La coalition espère voir les rebelles qu'elle y entraîne remonter vers le nord pour attaquer Daech dans la région de Boukamal, dans la vallée de l'Euphrate. Pour le régime syrien, cette position est importante car son objectif est de contrôler l'autoroute Damas-Bagdad et ainsi faire à la fois la liaison avec des forces ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 il y a 8 mois

    Les ricains se moquent de nous?