Syrie : les djihadistes montent en puissance

le
0
Jabhat al-Nosra et d'autres groupes extrémistes risquent d'imposer leur agenda à la chute du régime.

«Dangereux terroristes» pour les États-Unis, «valeureux combattants» anti Bachar el-Assad pour de nombreux opposants: le groupe djihadiste Jabhat al-Nosra (Front de la victoire), que Washington vient d'inscrire sur la liste des organisations terroristes, divise les parrains de la rébellion armée.

Une chose est sûre: ses 5000 à 8000 hommes dispersés sur le territoire syrien infligent les plus lourdes pertes aux forces du régime. Dernière victoire en date: la prise de la base militaire de cheikh Souleimane à l'ouest d'Alep, le 10 décembre. En une seule journée de novembre, le réseau américain Site de surveillance des djihadistes recensa 45 attaques revendiquées par Jabhat al-Nosra à Damas, Deraa (sud), Hama (centre) et dans la province de Homs. Dans leurs fiefs d'Alep et d'Idleb, au nord près de la frontière turque, «ses hommes sont populaires», affirme un ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant