Syrie-Les djihadistes de l'EI lancent des attaques plus à l'ouest

le
0

(Ajoute réaction syrienne §7) BEYROUTH, 23 mars (Reuters) - Les djihadistes de l'Etat islamique (EI) ont attaqué lundi un aérodrome militaire de la province de Homs, dans le cadre d'une offensive en direction du sud-ouest de la Syrie, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). L'EI contrôle de vastes territoires dans l'Est et le Nord-Est et son offensive dans les provinces de Hama, de Homs et même de Damas constitue un défi nouveau pour le régime du président Bachar al Assad, qui a réussi à renforcer son emprise sur une bonne partie de l'ouest du pays ces derniers mois. L'armée syrienne s'est assurée le contrôle de territoires allant de Damas à la côte méditerranéenne en passant par les villes de Homs et de Hama, cela en battant les combattants de rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL). L'OSDH a rapporté que les djihadistes de l'EI avaient attaqué l'aérodrome militaire de Tadmour, ville de la province de Homs, lundi en début de journée. Ces combats n'ont pas été signalés par les médias officiels du régime. L'offensive de lundi fait suite à trois jours d'affrontements plus à l'ouest, dans la province de Hama, aux alentours du village de Cheikh Hilal, pour tenter de couper la route menant de Hama à Alep, indique l'OSDH. Selon le directeur de l'OSDH Rami Abdoulrahman, 74 soldats basés à Hama ont été tués par les combattants de l'EI, qui, à l'en croire, ont lancé ces dernières attaques pour relever le moral de leurs troupes à la suite de défaites de l'EI face aux peshmergas kurdes dans le nord-est de la Syrie. Un responsable syrien a déclaré que l'Etat islamique avait tué environ 70 personnes, assurant qu'il ne s'agissait pas de militaires et parlant de "massacre de civils". Certaines des victimes étaient peut-être des soldats en permission ou appartenaient peut-être à des milices locales d'autodéfense, a-t-il dit, ajoutant que certains corps avaient été mutilés. Les combats sont devenus de plus en plus fréquents entre l'armée régulière et l'EI depuis le début de l'année. Lundi, la télévision nationale a rapporté que des soldats avaient tué 19 membres de l'EI dans la province orientale de Daïr az Zour, un des bastions de l'organisation islamiste. (Oliver Holmes, Mariam Karouny; Eric Faye et Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant