Syrie: les déserteurs kurdes se regroupent au nord de l'Irak

le
0
REPORTAGE - Un certain nombre d'entre-eux deviennent pechmergas, soldats de l'armée kurde syrienne soutenue par la région autonome kurde d'Irak.

Polo propre et soigné, il s'est glissé dans le préfabriqué des chefs avec nonchalance. En porte-parole de ses compagnons de cabane et d'infortune, Riwan attend patiemment son tour pour négocier avec les responsables du camp quelques subsides supplémen­taires. «Ils font beaucoup pour les familles mais rien pour nous, les jeunes, explique dans un anglais courant ce garçon de 23 ans au sourire franc. Nous n'avons aucune possibilité de travailler et ils ne nous servent pas plus d'un repas par jour.»

Syrie: les déserteurs kurdes se regroupent au nord de l'Irak
Syrie: les déserteurs kurdes se regroupent au nord de l'Irak

Originaire de la ville majoritairement kurde de Hassetché, Riwan a franchi clandestinement la frontière la semaine passée. La fin d'un long et dangereux périple de déserteur entamé début juillet: «J'étais dans la quinzième brigade. Nous sommes allés à Damas. Dès que j'en ai eu l'occasion, je leur ai dit que j'allais en ville pour quelques heures. Évidemment, je ne suis jamais revenu.» Le garçon trouve refuge chez son cousin, échange carte militaire contre p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant