Syrie: Les défenseurs kurdes de Kobani disent avoir stoppé l'EI

le
0

(Actualisé avec précisions, contexte) BEYROUTH, 22 septembre (Reuters) - Les combattants kurdes syriens ont annoncé lundi avoir stoppé la progression des djihadistes de l'organisation Etat islamique vers la ville de Kobani (Aïn al Arab), à la frontière avec la Turquie. "Des combats sont toujours en cours mais la progression de l'EI vers l'est de Kobani est stoppée depuis la nuit dernière", a dit Redur Xelil, porte-parole du groupe de défense kurde YPG, joint par Skype. Il a ajouté que le front oriental était le théâtre des affrontements les plus violents depuis que l'Etat islamique (EI) a lancé son offensive contre la ville-frontière, mardi dernier. La progression des djihadistes a provoqué un nouvel exode de populations vers la Turquie. Selon Ankara, plus de 130.000 Kurdes de Syrie ont trouvé refuge de l'autre côté de la frontière. (voir ID:nL6N0RN105 ) L'Observatoire syrien pour les droits de l'homme (OSDH) rapporte pour sa part que l'Etat islamique n'a pas avancé de manière significative au cours des vingt-quatre dernières heures. Il s'agit de la deuxième tentative de l'EI pour s'emparer de Kobani depuis que, au mois de juin, ses combattants ont lancé une guerre-éclair dans le nord de l'Irak, s'emparant de Mossoul et de vastes territoires, ainsi que d'importantes quantités d'armes. La précédente tentative, en juillet, avait été repoussée avec l'appui de Kurdes venus de Turquie. Selon Redur Xelil, plusieurs centaines d'entre eux ont de nouveau afflué de Turquie ces jours-ci pour aider à repousser la nouvelle offensive. "Il y a toujours des affrontements à l'ouest et au sud de Kobani, mais pas de la même intensité que sur le front est", a-t-il précisé. Des informations contradictoires circulent sur l'avancement des djihadistes en direction de Kobani. Selon Xelil, ils en sont à 20-30 km, tandis que le directeur de l'OSDH, Rami Abdulrahman, déclare que les hommes de l'EI sont parvenus à seulement 15 km de la cité. (Tom Perry; Henri-Pierre André et Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant