Syrie-Les combattants de l'EI évacuent leurs proches de Djarablous

le
0
    BEYROUTH, 19 août (Reuters) - Les djihadistes de l'Etat 
islamique (EI) ont évacué leurs familles de Djarablous, une 
ville à la frontière turque, dans le nord de la Syrie, laissant 
supposer qu'ils se préparent à une attaque dans la zone, a 
rapporté vendredi l'Observatoire syrien des droits de l'homme 
(OSDH). 
    Selon l'OSDH, plus de cinquante familles de combattants et 
dirigeants de l'EI ont quitté Djarablous pour Rakka, capitale de 
fait du groupe islamiste en Syrie, ou Al-Bab, une ville plus 
importante, située entre Manbij et Alep. 
    Un responsable des troupes rebelles a confirmé à Reuters que 
l'EI déplaçait son personnel de Djarablous.  
    La ville est située à l'extrême est du territoire contrôlé 
par l'EI le long de la frontière turque et pourrait être 
encerclée par une offensive des Forces démocratiques syriennes 
(FDS). Ces dernières ont des positions juste en face, de l'autre 
côté de l'Euphrate. 
    La capture de Manbij, 40 km plus au sud, par les FDS la 
semaine dernière a fait craindre une perte des principales 
possessions territoriales de l'EI aux combattants présents à 
Djarablous. 
    Les FDS n'ont toujours pas annoncé quelle sera leur 
prochaine cible après la capture de Manbij. Une offensive vers 
le nord pourrait leur permettre d'éloigner l'EI de la frontière 
turque tandis qu'une attaque dans l'ouest menacerait Al-Bab, un 
important fief des djihadistes. 
 
 (Tom Perry, Laura Martin pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant