Syrie-Les bombardements russes font le jeu de l'EI-McGurk

le
0
 (Actualisé avec nouvelles citations) 
    WASHINGTON, 10 février (Reuters) - Les bombardements russes 
en Syrie font le jeu de l'Etat islamique (EI ou EIIL) en 
décimant l'aile de l'insurrection soutenue par les puissances 
occidentales, a estimé mercredi le représentant spécial des 
Etats-Unis auprès de la coalition internationale formée pour 
lutter contre le mouvement djihadiste.  
    "Ce que fait la Russie renforce directement l'EIIL", a 
déclaré Brett McGurk, s'adressant aux membres de la commission 
des Affaires étrangères de la Chambre des représentants, à 
Washington, avant d'aller prendre un avion pour Munich où le 
Groupe international de soutien à la Syrie se réunit jeudi. 
  
    Les Etats-Unis sont déterminés à obtenir un cessez-le-feu en 
Syrie, mais doivent "anticiper" et réfléchir à la marche à 
suivre en cas d'échec des efforts diplomatiques, avait 
auparavant expliqué le diplomate. 
    La coalition, a-t-il assuré, enregistre des succès, mais 
"nos progrès ne seront pas toujours linéaires et nous devons 
nous attendre à des déconvenues et des surprises", a-t-il 
poursuivi. 
    "Ces progrès sont trop lents et trop limités", a répliqué Ed 
Royce, président de la commission parlementaire dont les membres 
ont invité l'administration américaine à s'impliquer davantage 
en Syrie.    
 
 (Patricia Zengerle et Jonathan Landay; Danielle Rouquié et 
Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant