Syrie : le Royaume-Uni a déjà bombardé Daech, Hollande prêt à le faire

le , mis à jour le
1
Syrie : le Royaume-Uni a déjà bombardé Daech, Hollande prêt à le faire
Syrie : le Royaume-Uni a déjà bombardé Daech, Hollande prêt à le faire

Évoquées par François Hollande lors de la conférence de presse tenue lundi matin, les frappes aériennes en Syrie ne sont déjà plus de l'ordre de l'hypothèse pour la Grande-Bretagne. Devant les députés de la Chambre des communes, le Premier ministre David Cameron a révélé ce lundi après-midi que son pays avait mené une première frappe en Syrie fin août. Durant cette opération, un drone a tué trois hommes membres du groupe État islamique, dont deux Britanniques.

«Aujourd'hui, je peux dire à cette chambre que (le Britannique) Reyaad Kahn a été tué lors d'une frappe méticuleusement préparée et menée par un drone de la RAF (Royal Air Force, ndlr) le 21 août alors qu'il se trouvait dans un véhicule dans la région de Raqqa», a déclaré David Cameron. Le Premier ministre a ajouté que deux autres membres de Daech  avaient été tués lors de cette frappe, dont un second Britannique, Ruhul Amin.

Ruhul Amin, qui avait 26 ans, a grandi en Ecosse avant de venir vivre à Leicester, dans le centre de l'Angleterre. Reyaad Kahn avait lui 21 ans et était originaire du Pays de Galles. Tous deux sont apparus dans des vidéos de du groupe Etat islamique  visant à recruter de nouveaux jeunes, posant avec des kalachnikov.

Des «attaques barbares» contre l'Ouest en préparation

«C'étaient des combattants de l'EI et je peux affirmer qu'il n'y a pas eu de victime civile», a ajouté David Cameron. Le Premier ministre a souligné que ces frappes n'entraient pas dans le cadre de la coalition internationale contre l'EI mais qu'elles avaient été effectuées à titre préventif, pour éviter des attentats. «Nous n'avions pas le choix» car ces hommes étaient en train de recruter et «de préparer des attaques barbares» contre l'Ouest, a-t-il affirmé, et parce que «dans cette région, il n'y a pas de gouvernement avec lequel nous pouvons travailler».

Selon le Daily Telegraph, citant des sources gouvernementales anonymes, l'un des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ccoudra2 le mardi 15 sept 2015 à 15:05

    Le monde entier sait que Bachar El-Assad est à l'origine de l'apparition de Daech. Pour ramener la paix ou au moins un peu de stabilité dans la région, il faut d'abord et avant tout chasser le criminel sanguinaire Bachar El-Assad, qui est à l'origine du phénomène de l'extrémisme dans la région. Puis il faudra ensuite s'attaquer à Daech et l'éradiquer... Commencer par combattre Daech ne fera qu'attiser le chaos et l'extrémisme dans la région. Au moins il faudrait faire les deux en même temps.