Syrie-Le raid sur Daïr az Zour menace l'accord de trêve-Moscou

le
0
    MOSCOU, 18 septembre (Reuters) - Les frappes menées samedi 
soir contre l'armée syrienne par la coalition dirigée par les 
Etats-Unis dans la région de Daïr az Zour mettent en péril 
l'accord de trêve en Syrie, a déclaré dimanche le ministère 
russe des Affaires étrangères en réclamant une enquête 
approfondie sur l'incident. 
    Selon le ministère de la Défense, plus de 60 soldats syriens 
ont été tués au cours de quatre raids menés par deux F-16 et 
deux A-10 venant d'Irak dans cette région de l'est de la Syrie 
où l'armée loyaliste combat le groupe Etat islamique (EI).  
    L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), citant 
une source militaire à l'aéroport de Daïr az Zour, a évoqué un 
bilan d'au moins 90 soldats syriens tués.  
    Dans un communiqué, le ministère russe des Affaires 
étrangères a déclaré que ces frappes se situaient "à la 
frontière entre la négligence criminelle et la connivence 
directe avec les terroristes de l'Etat islamique". 
    Cet incident, a-t-il ajouté, trouve son origine dans le 
"refus entêté" des Etats-Unis de coopérer avec la Russie dans la 
lutte contre l'EI, l'ex-Front al Nosra et d'"autres groupes 
terroristes".  
 
 (Dmitri Solovyov; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant