Syrie : le raid israélien aurait visé un convoi d'armes

le
1
Israël avait prévenu que le transfert d'«armes stratégiques» au Hezbollah libanais pourrait justifier des frappes préventives.

Les informations révélées dès mercredi par Le Figaro , selon lesquelles l'aviation israélienne aurait mené, dans la nuit de mardi à mercredi, plusieurs raids aériens contre des cibles situées dans zone frontalière entre la Syrie et le Liban, ont été confirmées par plusieurs sources. La Syrie a reconnu qu'une attaque avait eu lieu contre son territoire. Le Liban, qui avait fait état du survol de son espace aérien, a démenti que les appareils israéliens aient bombardé des cibles sur son sol. Pour l'heure, les informations restent fragmentaires, mais sont relativement concordantes. Le nombre exact et l'objectif des raids sont encore difficiles à évaluer.

De façon inhabituelle, les médias d'État syriens ont annoncé qu'un raid israélien avait eu lieu. Les appareils auraient pris pour cible un «centre de recherches militaires» à...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pljm le jeudi 31 jan 2013 à 15:40

    bien !