Syrie-Le porte-parole du Front al Nosra tué dans un raid aérien

le
0
    AMMAN, 3 avril (Reuters) - Le porte-parole du Front al 
Nosra, le plus puissant mouvement islamiste syrien, et une 
vingtaine d'autres combattants ont été tués dans un raid aérien 
dans la province d'Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie, 
rapporte dimanche l'Observatoire syrien des droits de l'homme 
(OSDH). 
    Comme l'organisation djihadiste rivale Etat islamique (EI), 
le Front al Nosra, affilié à Al Qaïda, n'est pas concerné par 
l'accord de cessez-le-feu négocié par la Russie et les 
Etats-Unis, entré en vigueur le mois dernier entre le 
gouvernement de Bachar al Assad et certains groupes rebelles. 
    Outre Abou Firas "le Syrien", le porte-parole d'Al Nosra, 
plusieurs djihadistes étrangers sont au nombre des victimes du 
bombardement sans doute mené par l'aviation syrienne ou russe 
dans un village situé au nord-ouest de la ville d'Idlib, précise 
l'OSDH, proche de l'opposition. 
     
 
 (Suleiman Al-Khalidi; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant