Syrie : le plus grand hôpital d'Alep-est totalement détruit par un raid aérien

le , mis à jour le
0

C'est une technique de guerre tristement célèbre. En Syrie comme dans d'autres conflits, le bombardement d'un hôpital est «un accident trop fréquent» comme le formulait l'ancien ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner, avant d'ajouter que «c’est également un crime de guerre». Il n'empêche que le quartier rebelle d'Alep (au nord de la Syrie) a été une nouvelle fois victime ce lundi, de frappes aériennes visant son plus grand hôpital.

 

 

De fait, l'établissement de santé, connu sous le nom de code M10, a été complètement détruit par des raids aériens, menés dans le cadre d'une vaste offensive lancée le 22 septembre dernier par le régime syrien sur la deuxième ville du pays avec le soutien de la Russie. 

 

 

«L'hôpital M10, le plus grand d'Alep-Est, (...) a été détruit, et n'est plus en service de manière permanente», a tweeté pour sa part Adham Sahloul, de SAMS (Syrian American Medical Society), une ONG médicale qui soutient l'hôpital. «L'hôpital n'est plus utilisable. Selon le personnel et les médecins, il ne peut plus être réhabilité»,a-t-il ajouté dans un communiqué. «On a peur que l'immeuble s'effondre sur la partie souterraine de l'hôpital (...) nous avons peur pour le personnel.» 

 

 

The M10 hospital, largest in E. #Aleppo hit at least 7 times this week has now been destroyed, out of operation, permanently.

— Adham (@adhamsahloul) 3 octobre 2016

 

 

 

 

D'après l'ONG médicale, le bombardement a fait trois morts parmi les employés de maintenance de l'hôpital, connu sous le nom de code M10 pour des raisons de sécurité. L'OSDH rapporte de son côté la mort confirmée de deux employés, «un troisième se trouvant encore sous les décombres». M10 a été visé à plusieurs reprises par des raids aériens, notamment samedi. «Ceci est une guerre menée contre les travailleurs de santé en Syrie», avait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant