Syrie : le Parlement français convoqué en session extraordinaire mercredi

le
2
Syrie : le Parlement français convoqué en session extraordinaire mercredi
Syrie : le Parlement français convoqué en session extraordinaire mercredi

Cela ne «préjuge aucunement» d'une éventuelle intervention militaire française en Syrie, a immédiatement prévenu Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement. Ce mercredi, le ministre des Relations avec le Parlement Alain Vidalies a annoncé la convocation du Parlement français par François Hollande mercredi prochain, une décision que beaucoup interprètent comme le signe d'une imminente entrée en guerre.

«La convocation du Parlement ne préjuge aucunement de la décision qui sera prise par les autorités françaises, en lien avec leurs partenaires, sur la riposte appropriée à ce qui se passe en Syrie», a assuré Najat Vallaud-Belkacem lors du compte rendu du Conseil des ministres. Cette annonce intervient alors que la France et ses alliés envisagent une intervention militaire contre le régime du président Bachar al-Assad, accusé d'avoir employé des armes chimiques contre sa population.

François Hollande, qui a indiqué en Conseil des ministres que «nous (devions) désormais trouver la riposte appropriée» aux attaques chimiques dont est accusé le régime syrien, a «pris la décision de convoquer le Parlement ce mercredi (le 4 septembre) pour apprécier la situation en Syrie » selon elle.

Un débat sans vote

«C'est un débat sans vote sur la situation en Syrie que nous voulons organiser mercredi au Parlement » a expliqué la porte-parole de l'exécutif. Selon elle, «on ne se situe pas dans le cadre de l'article 35 de la Constitution qui impose au gouvernement de réunir le Parlement une fois une décision d'intervention prise, ce n'est pas dans ce cadre-là, c'est dans la volonté simplement d'écouter le Parlement sur la situation».

En janvier dernier, ce débat «préliminaire» n'avait pas eu lieu lors de l'intervention au Mali. Mais le gouvernement avait, comme le prévoit la constitution, organisé des débats à l'Assemblée et au Sénat dans la semaine suivant le début de l'intervention militaire ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • baljo le mercredi 28 aout 2013 à 16:15

    www.petitionpublique.fr/PeticaoAssinar.aspx?pi=PSYRIEN

  • baljo le mercredi 28 aout 2013 à 15:58

    90% contre l'intervention de l'OTAN . https://avicennesy.wordpress.com/2013/08/28/les-peuples-de-lotan-contre-lintervention-en-syrie/