Syrie-Le nord de la province d'Alep serait encerclé par l'armée

le
0
    BEYROUTH, 5 février (Reuters) - Les forces gouvernementales 
syriennes et leurs alliés encerclent complètement les campagnes 
du nord de la province d'Alep où d'intenses bombardements russes 
se poursuivent, rapporte vendredi le chef d'une branche de 
l'insurrection soutenue par les puissances occidentales.  
    L'armée et les milices chiites, notamment le Hezbollah 
libanais, qui lui prêtent main forte ont enfoncé mercredi les 
défenses des rebelles dans ce secteur, coupant leurs voies 
d'approvisionnement entre la ville d'Alep et la frontière 
turque. 
    L'offensive, appuyée par l'aviation russe, a provoqué un 
nouvel exode vers la Turquie et serait la cause de la suspension 
des négociations de Genève, annoncée mercredi.   
    "Les bombardements russes continuent jour et nuit. Il y a eu 
plus de 250 frappes aériennes en un jour dans ce secteur", a 
déclaré à Reuters Hassan Hadj Ali, chef d'une aile de l'Armée 
syrienne libre appelée Lioua Soukour al Djabal, qui a été formé 
par des conseillers américains au Qatar et en Arabie saoudite. 
    "Le régime cherche maintenant a étendre la zone dont il 
s'est emparé. Les campagnes du nord (de la province d'Alep) sont 
complètement encerclées et la situation humanitaire est très 
difficile", a-t-il ajouté.  
    Selon Al Manar, la chaîne de télévision du Hezbollah, 
l'armée et les milices progouvernementales se sont emparées de 
Ratyan, localité proche des villages qu'elles ont pris mercredi. 
  
    L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a 
confirmé cette prise jugée "symbolique", mais Hassan Hadj Ali 
assure que la ville n'est pas encore tombée.  
    "Il y a des combats très intenses à Ratyan et le régime 
cherche à s'en emparer, mais ils n'ont pas encore réussi à y 
pénétrer", a-t-il déclaré, réitérant une demande récurrente de 
l'opposition, qui réclame des missiles antiaériens à ses 
partenaires étrangers.  
 
 (John Davison, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant