Syrie-Le médiateur de l'Onu veut de nouvelles négociations

le
0

BEYROUTH/GENEVE, 13 avril (Reuters) - Le médiateur des Nations unies sur la Syrie, Staffan de Mistura, a proposé des consultations à Genève en vue d'organiser de nouvelles discussions politiques sur les moyens de mettre fin à quatre ans de guerre dans ce pays, a-t-on appris de sources diplomatiques. La semaine dernière, le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon a demandé une relance du processus politique pour tenter de résoudre le conflit. Des diplomates ont précisé que Mistura préparait des consultations internationales, qui débuteraient probablement en mai ou en juin, en présence de représentants syriens. "La question est de savoir si les conditions sont réunies (pour un accord). Il y a des pressions pour de nouvelles discussions mais est-ce que la situation a vraiment changé ?", s'est interrogé un diplomate à Genève. Les prédécesseurs de Staffan De Mistura, Kofi Annan et Lakhdar Brahimi, ont tous deux jeté l'éponge après avoir constaté leur échec dans la recherche d'une solution négociée. Kofi Annan avait présidé en juin 2012 une conférence qui avait permis la publication du "communiqué de Genève" sur les moyens de faire taire les armes et d'assurer une transition politique en Syrie, mais sans régler la question du rôle futur du président Bachar al Assad. Lakhdar Brahimi avait supervisé les négociations de "Genève 2" début 2014, qui n'avaient pas abouti. (Tom Perry et Tom Miles; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant