Syrie-Le HCN n'entend pas négocier indéfiniment

le
0
 (Actualisé avec Djaïch al Islam, § 5-6) 
    AMMAN, 17 avril (Reuters) - Assaad al Zoubi, le chef de la 
délégation du Haut Comité des négociations (HCN) de l'opposition 
syrienne aux négociations en cours de Genève, a appelé dimanche 
les rebelles à riposter aux attaques de l'armée de Bachar al 
Assad en accusant celle-ci de profiter de la trêve en cours pour 
regagner du terrain.  
    Dans un message diffusé sur internet aux combattants sur le 
terrain, il a ajouté qu'il n'avait pas l'intention de poursuivre 
"indéfiniment" les pourparlers à Genève en l'absence de progrès 
sur la question d'une transition politique sans Bachar al Assad, 
une revendication clé de l'opposition. 
    "Nous ne continuerons pas longtemps à négocier. Si un 
missile les frappe, ils doivent riposter avec dix missiles et 
exploiter la trêve, comme l'a fait le régime", a dit Assaad al 
Zoubi à propos des rebelles.  
    Le HCN représente plusieurs groupes opposés au régime 
d'Assad, dont Djaïch al Islam et un certain nombre de factions 
de l'Armée syrienne libre considérées par l'Occident comme 
modérées. Mais il a été récemment critiqué par le mouvement 
islamiste Ahrar al Cham, qui lui reproche d'être déconnecté de 
la réalité des combats sur le terrain.   
    Mohamed Allouch, qui représente le Djaïch al Islam, a lui 
aussi estimé que les rebelles devaient riposter contre les 
attaques du régime "de sorte qu'il ne songe pas à attaquer des 
civils au moment où il intensifie ses attaques". 
    "Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un appel à une escalade 
des violences, c'est un appel à l'autodéfense, rien de plus", 
a-t-il poursuivi sur l'antenne de la télévision arabe Al Hadath. 
 
 (Marc Angrand et Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant