Syrie : le gaz sarin empoisonne la diplomatie

le
0
La France, suivie de la Grande-Bretagne, affirme détenir des preuves de l'utilisation de gaz sarin en Syrie. Les Etats-Unis refusent toujours de déclarer que le régime de Bachar el-Assad a franchi «la ligne rouge». » Paris confirme l'utilisation de gaz sarin en Syrie

Alors que les négociateurs russes et américains et de l'ONU se retrouvent ce mercredi à Genève pour préparer une conférence de paix sur la Syrie, dont la date n'a toujours pas été fixée, Français et Britanniques haussent le ton contre le régime de Bachar el-Assad, en faisant savoir que du gaz sarin a été employé sur les zones de combats en Syrie.

La France a été le premier pays à lancer cette offensive diplomatique. «Nous n'avons aucun doute sur le fait que les gaz ont été utilisés, du gaz sarin», et dans au moins un cas, a précisé le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius mardi soir sur France 2, «il ne fait aucun doute que c'est le régime» de Bachar el-Assad qui a employé ces...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant