Syrie-Lavrov et Kerry vont se revoir à Genève

le , mis à jour à 22:33
0
 (Actualisé avec déclaration du département d'Etat §1-3, 
entretien Erdogan-Poutine §9-11) 
    MOSCOU/WASHINGTON, 8 septembre (Reuters) - Le ministre russe 
des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le secrétaire d'Etat 
américain John Kerry vont se revoir vendredi à Genève pour 
tenter de progresser sur la voie d'un accord politique afin de 
mettre fin à la guerre civile en Syrie, a déclaré jeudi le 
gouvernement américain.  
    Quelques heures après avoir jugé peu utile une nouvelle 
rencontre entre les deux hommes, après l'échec de négociations 
ce week-end en marge du sommet du G20 en Chine, le département 
d'Etat a confirmé que John Kerry se rendrait dans la ville 
suisse pour y rencontrer son homologue russe.  
    Leur entretien sera consacré aux moyens de réduire la 
violence en Syrie, d'y accroître l'aide humanitaire, et de 
progresser vers une solution politique au conflit qui dure 
depuis 2011 et a fait plus de 250.000 morts, a dit son 
porte-parole John Kirby dans un communiqué.   
    John Kerry et Sergueï Lavrov ont eu jeudi une conversation 
téléphonique qui faisait suite aux entretiens entre Barack Obama 
et Vladimir Poutine en marge du sommet du G20, où les deux 
présidents leur ont demandé de poursuivre leurs négociations. 
  
    Sergueï Lavrov est arrivé jeudi soir à Genève pour 
s'entretenir avec l'émissaire de l'Onu pour la Syrie, Staffan de 
Mistura, ont rapporté les agences de presse russes, citant un 
membre de la délégation russe. 
    Le ministère des Affaires étrangères russe a annoncé que 
Sergueï Lavrov et John Kerry s'y rencontreraient également 
vendredi matin, comme cela était prévu. 
    Le département d'Etat américain a pourtant estimé dans un 
premier temps qu'une entrevue entre Sergueï Lavrov et John Kerry 
était inutile à ce stade.  
    Le Kremlin avait indiqué plus tôt dans la journée qu'un 
accord acceptable n'avait pas encore été conclu et qu'un 
compromis était nécessaire sur un petit nombre de sujets. 
    La présidence russe a par ailleurs annoncé dans un 
communiqué que Vladimir Poutine s'était entretenu avec son 
homologue turc Recep Tayyip Erdogan de la crise syrienne dans la 
journée par téléphone.  
    Les deux dirigeants ont convenu de coordonner leurs efforts 
pour parvenir à un règlement de la crise syrienne. Ankara et 
Moscou soutiennent des camps opposés dans la guerre.  
    Selon des sources proches de la présidence turque, Vladimir 
Poutine et Recep Tayyip Erdogan ont convenu notamment 
d'accroître leurs efforts pour obtenir une trêve à Alep pendant 
la fête de l'Aïd al Kébir, qui marquera la fin du hadj, le 
pèlerinage musulman à La Mecque, dans quelques jours.  
 
 (Jack Stubbs; Pierre Sérisier, Laura Martin et Jean-Stéphane 
Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant