Syrie : la Russie de Poutine continue de soutenir al-Assad

le
0

Moscou a douché mardi les espoirs de l'UE et des Etats-Unis. Américains et Européens avaient entériné lundi la victoire à la présidentielle de Vladimir Poutine dès le 1er tour, lui demandant de faire évoluer la position russe face au régime de Bachar al-Assad. Le maître du Kremlin avait en effet laissé entendre qu'il pourrait revoir son point de vue dans une interview accordée la semaine passée à des médias internationaux. La Russie, comme la Chine, a bloqué jusqu'ici toutes les résolutions du conseil de sécurité de l'ONU visant à condamner la répression

«Nous aimerions appeler nos partenaires américains et européens à ne pas prendre leurs désirs pour des réalités», a déclaré mardi le ministère russe des Affaires étrangères. «Le règlement du conflit ne peut se faire que dans le cadre d'un dialogue entre toutes les parties, à travers lequel les Syriens - et seulement eux - prendront les décisions concernant l'avenir de leur Etat». Comme annoncé lundi, Sergueï Lavrov, le chef de la diplomatie russe, se rendra ce samedi au Caire pour une rencontre avec ses homologues de la Ligue arabe.

Les Etats-Unis n'envisagent pas d'action militaire unilatérale. «Ce qui se passe en Syrie est bouleversant et scandaleux et nous avons vu la communauté internationale se mobiliser contre le régime Assad», a déclaré Barack Obama depuis la Maison Blanche. «D'un autre côté, je pense que ce serait une erreur de lancer, comme certains l'ont suggéré, une action militaire unilatérale ou de croire qu'existe une solution simple», a poursuivi le président démocrate américain. Le sénateur républicain John McCain avait appelé à des frappes aériennes pour aider l'opposition syrienne à se défendre.

Le Conseil de sécurité réuni. Les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU se sont réunis mardi avec l'ambassadeur marocain, actuel représentant des Arabes pour discuter d'un nouveau projet de résolution ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant