Syrie-La France veut que la Coalition joue un rôle central

le
0

PARIS, 6 novembre (Reuters) - La Coalition nationale syrienne, un groupe d'opposition soutenu par les pays occidentaux, doit jouer un rôle central dans le rassemblement des groupes rebelles, a déclaré vendredi le ministère français des Affaires étrangères. Les discussions menées à Vienne ces dernières semaines visent à rapprocher les positions entre les parties prenantes au conflit syrien avec l'hypothèse d'une négociation entre des responsables gouvernementaux syriens et des membres de l'opposition. La Coalition nationale syrienne, qui n'a que peu de liens avec les combattants sur le terrain, participe à ces discussions. "La Coalition doit jouer un rôle central pour rassembler l'opposition modérée", a déclaré le porte-parole du Quai d'Orsay, Romain Nadal, après la rencontre du président de ce groupe, Khaled Khoja, avec des responsables français, dont le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius. Un entretien a également eu lieu avec Jacques Audibert, conseiller diplomatique du président François Hollande, et le général Benoît Puga, chef d'état-major particulier du président de la République. Selon l'entourage du chef de l'Etat, la situation sur le terrain et les questions liées à la transition politique ont constitué le coeur des discussions. "Le soutien de la France à ce processus a été réaffirmé à cette occasion", a-t-on souligné. La France, qui compte parmi les Etats les plus virulents envers Bachar al Assad, a été le premier pays occidental à reconnaître la Coalition comme représentant légitime du peuple syrien. Le représentant de la Coalition en France, Monzer Makhous, a déclaré que les discussions ce vendredi à Paris visaient à coordonner les positions dans le cadre du processus de Vienne. "Nous avons discuté de la possibilité de parvenir à une solution politique", a-t-il dit à Reuters. Selon des diplomates, la prochaine rencontre des Etats à Vienne devrait se dérouler en fin de semaine prochaine. (John Irish, avec Jean-Baptiste Vey et Elizabeth Pineau, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant