Syrie-La France souhaite que l'Iran soit "un facilitateur"

le
0

(Actualisé déclarations, contexte) NATIONS UNIES, 28 septembre (Reuters) - François Hollande, qui s'est entretenu dimanche à New York avec le président iranien Hassan Rohani, lui a déclaré que l'Iran pourrait être un facilitateur pour un règlement politique du conflit syrien. Les deux dirigeants se sont parlés durant 30 minutes en marge de l'Assemblée des Nations unies, à New York, pour préparer notamment la visite d'Etat du président iranien mi-novembre à Paris. "Le président de la République a rappelé que l'Iran était un acteur mais aussi un facilitateur. Les paramètres sont connus : un rassemblement dans l'esprit du communiqué de Genève où la question de Bachar al Assad ne pouvait pas être posée comme une réponse", a-t-on rapporté dans l'entourage de François Hollande. La rencontre était la première entre les deux hommes depuis l'accord de Vienne sur le nucléaire iranien conclu le 14 juillet entre l'Iran et le P5+1. Les deux présidents ont évoqué la situation au Yémen, au Liban et en Syrie. François Hollande a adressé ses condoléances à l'Iran après la bousculade meurtrière de La Mecque qui a coûté la vie jeudi à des dizaines de ressortissants iraniens. Cette tragédie ne "devrait pas pour autant créer des conflits supplémentaires entre l'Arabie saoudite et l'Iran", a-t-il dit. "Ce que Rohani voulait, c'était signifier que la France et l'Iran reprennent des relations bilatérales de haut niveau après l'accord et faire en sorte que nous puissions parler notamment à Paris de ces sujets", a-t-on dit dans l'entourage du président. Une importante délégation de chefs d'entreprise s'est rendue à Téhéran le 21 septembre dernier dans l'espoir de poser les bases de nouvelles relations commerciales après la conclusion de l'accord de Vienne. ID:nL5N11P09C Aux côtés de Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, et Matthias Fekl, secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, le Medef accompagnait pas moins de 130 entreprises dont le pétrolier Total, l'avionneur Airbus ou le constructeur automobile Peugeot. (John Irish, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant