Syrie: la France pose ses conditions aux Nations unies

le
0
Dans le sillage de Washington, Paris est prêt à prendre au mot l'offre russe de neutraliser l'arsenal chimique syrien. À condition d'obtenir des garanties et une résolution contraignante à l'ONU.

«Une perche, il faut la saisir. Un piège, il ne faut pas tomber dedans.» , le ministre français des Affaires étrangères, a résumé mardi le dilemme dans lequel la proposition russe de placer les stocks d'armes chimiques syriens sous contrôle international afin de les détruire, a placé la France. Paris a pris acte de «l'ouverture» mais demande à Damas «des engagements précis, rapides et vérifiables». à la spectaculaire «sortie de crise» offerte par la diplomatie russe. Ils exigent que la mise en œuvre des promesses soit «rapide et réelle». Mais aussi que la destruction de l'arsenal chimique soit faite sur la base d'une résolution contraignante du Conseil de sécurité des Nations unies, qui prévoie «des conséquences fermes» en cas de non-respect des engagements. «Nou...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant