Syrie-La France dénonce des "atteintes intolérables" à Alep

le
8
    PARIS, 5 octobre (Reuters) - Le Conseil de défense réuni 
mercredi matin à l'Elysée a dénoncé les "atteintes intolérables" 
aux civils et aux hôpitaux de la ville d'Alep provoquées par les 
frappes "du régime syrien appuyées par l'aviation russe". 
    Cette réunion, présidée chaque semaine depuis l'été par 
François Hollande, a été l'occasion de réitérer le soutien de la 
France à l'initiative européenne destinée à envoyer de l'aide 
humanitaire sur place et au Conseil de sécurité des Nations 
unies afin de faire cesser les combats.     
    "Le Conseil de défense a étudié les conséquences de l'action 
des forces du régime syrien appuyées par l'aviation russe qui 
mènent des frappes indiscriminées contre la poche d'Alep 
entraînant des atteintes intolérables aux populations civiles et 
aux infrastructures hospitalières", peut-on lire dans un 
communiqué publié par la présidence de la République. 
    Toujours selon l'Elysée, François Hollande a souligné "la 
gravité de la situation" et "donné instruction de soutenir 
l'initiative européenne destinée à apporter dans les plus brefs 
délais une aide humanitaire aux civils piégés dans Alep".  
    Sur le front diplomatique, le président a demandé de 
"poursuivre les initiatives", en particulier au Conseil de 
sécurité des Nations Unies, "afin de mettre les responsables de 
ces atteintes aux populations devant leurs responsabilités et de 
hâter le retour à une négociation politique sur des bases 
crédibles". 
    La ville d'Alep est depuis plusieurs jours en proie aux 
bombardements les plus violents depuis le début du conflit 
perpétrés par l'armée du régime de Bachar al Assad et son allié 
russe.   
    Les Etats-Unis, l'Allemagne, la France, la Grande-Bretagne 
et l'Italie ont prévu de se réunir ce mercredi à Berlin pour 
tenter d'avancer sur le dossier syrien, alors que le processus 
diplomatique est à l'arrêt depuis l'échec du énième 
cessez-le-feu, mis en place par Moscou et Washington le 19 
septembre.   
 
 (Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 2 mois

    J'ai mal à ma France, déshonorée par des hommes politiques corrompus. Comment expliquer autrement qu'ils agissent contre l'intérêt de la nation?

  • charleco il y a 2 mois

    L'ONU est absolument vendue aux USA. Le conseil de sécurité a entendu le représentant syrien mais ceux qui avaient exigé la séance : USA, France, GB, ont quitté la salle quand ce représentant a commencé de parler. C'est la balance avec deux poids et deux mesures, pratique bien connue de la part des USA et aussi d'un autre pays du moyen orient qu'il ne faut pas citer...

  • charleco il y a 2 mois

    La France joue un rôle honteux : elle est vassale des USA et piétine l'honneur des Français.

  • charleco il y a 2 mois

    Le sujet de discorde entre Russes et Américains est clair : Les USA soutiennent les soi disant rebelles modérés (al-Nosra, égorgeurs d'al-Qaïda) qu'ils veulent amener à la table de négociations, sans Assad. Les Russes considèrent que tous les groupes armés sont des terroristes puisqu'Assad a promis amnistie et représentation à tous ceux qui déposeront les armes. Les Américains jouent les victimes alors qu'ils sont les agresseurs de la Syrie, leur bras armé étant les islamistes mercenaires.

  • bobded il y a 2 mois

    condamné,dénoncé qu'en restera t'il,,,,comme l'onu

  • Berg690 il y a 2 mois

    Quand la France a t-elle condamné un seul attentat en Syrie? Jamais ni Fabius, ni Hollande, ni Ayrault. Ce pouvoir est disqualifié!

  • 28351485 il y a 2 mois

    Ce qui est INTOLERABLE c'est la position de la FRANCE initiée par ces voyous qui nous gouvernent, sa responsabilité écrasante dans cette tragédie humaine ...et au total son ignominie !!!

  • aerosp il y a 2 mois

    La france a perdu sa crédibilité depuis qu'elle est rentrée dans l'otan et ne parlons des mi na bles qui nous gouvernent depuis 10 ans