Syrie : la conférence Genève-2 possible les 23 et 24 novembre

le
0
Syrie : la conférence Genève-2 possible les 23 et 24 novembre
Syrie : la conférence Genève-2 possible les 23 et 24 novembre

La conférence internationale Genève-2 sur la Syrie devrait avoir lieu les 23-24 novembre, a déclaré jeudi à Moscou le vice-Premier ministre syrien Qadri Jamil, après des entretiens avec la diplomatie russe. Il a indiqué avoir évoqué cette question avec la direction russe. «Nous avons évoqué lors d'entretiens aujourd'hui au ministère des Affaires étrangères les délais, encore hypothétiques, dans lesquels peut se tenir la conférence», a-t-il déclaré. «Le refus du Conseil national syrien (principal groupe d'opposition syrien, ndlr) de participer à Genève-2 n'influera pas sur les délais et le format dans lesquels elle sera tenue, ils vont très probablement revenir sur leur décision», a-t-il ajouté.

Le Conseil national syrien (CNS) a déclaré dimanche qu'il ne participerait pas à cette conférence, portant un coup sérieux à la crédibilité de ces négociations de paix voulues par les Américains et les Russes. La Russie a appelé lundi les Etats-Unis à convaincre l'opposition syrienne de participer à la conférence, indiquant peser de son côté sur le régime de Damas, dont elle est l'allié de longue date.

L'initiative d'une nouvelle conférence internationale à Genève, rassemblant notamment des représentants du gouvernement syrien et de l'opposition, avait été lancée en mai par le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, et son homologue américain John Kerry, en vue de mettre fin au conflit. Mais l'organisation de cette réunion a été repoussée à plusieurs reprises en raison de désaccords sur les objectifs et les participants, notamment entre la Russie et les Occidentaux.

Genève-2 doit reprendre les grandes lignes d'un accord international sur une transition politique en Syrie, signé le 30 juin 2012 à Genève mais jamais appliqué.

La moitié des sites de l'arsenal chimique inspectés. L'OIAC, organisation chargée de superviser la destruction de l'arsenal chimique syrien, annonce ce ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant