Syrie-La CNS prête à participer à la lutte contre l'EI

le
0

(Actualisé avec nouvelles citations) ISTANBUL/BEYROUTH, 11 septembre (Reuters) - La Coalition nationale syrienne (CNS), représentative de l'opposition modérée, s'est félicité jeudi du discours de Barack Obama, qui s'est prononcé pour des frappes aériennes contre les positions de l'Etat islamique en Syrie, et s'est dit prête à participer à la lutte contre le mouvement djihadiste. "Nous exhortons le Congrès des Etats-Unis à approuver au plus tôt les décisions du président et à autoriser la formation et l'équipement de l'Armée syrienne libre", dit son chef de file Hadi al Bahra, dans un communiqué, évoquant l'aile militaire de du mouvement. "La Coalition syrienne (...) est prête et décidée à coopérer avec la communauté internationale, non seulement pour faire échec à l'Etat islamique, mais pour débarrasser le peuple syrien de la tyrannie du régime d'Assad." Affirmant que la lutte contre l'Etat islamique "ne permettra pas à elle seule de stabiliser la région et la débarrasser de l'extrémisme", Il juge "également important" de comprendre que le gouvernement syrien "est la cause de la violence, des exactions et de l'impunité qui prévalent en Syrie". La CNS invite à nouveau la communauté internationale à faire le nécessaire pour que l'Armée syrienne libre devienne "une force fiable et bien équipée". L'organisation soutenue par les puissances occidentales et les pays du Golfe qui l'ont reconnue en tant que représentante légitime du peuple syrien, ne parvient pas à s'imposer sur le terrain, où les extrémistes jouent les premiers rôles. (Daren Butler et Alexander Dziadosz, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant