Syrie : l'UE sanctionne à nouveau le régime

le
0
Ce quinzième train de sanctions vise notamment les sociétés et les personnes qui financent la répression. Par ailleurs, au Liban, les violences entre pro et anti-Assad se poursuivent.

Les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne ont adopté de nouvelles sanctions contre le régime syrien lundi, journée particulièrement meurtrière.

Considérées comme des sources de financement du régime de Bachar el-Assad, deux entreprises et trois personnes verront leurs avoirs gelés, selon des diplomates. Ces personnes dont les identités seront dévoilées mardi dans le Journal officiel de l'UE, seront également interdites de visa.

Ce nouveau train de sanctions vient porter à 43 le nombre de sociétés et 129 celui de personnes sanctionnées par l'UE. Notamment visés, la banque centrale, le commerce de métaux précieux ou les vols de fret. Enfin, un embargo pétrolier et un autre sur les armes et le matériel utilisé pour la répression, complètent le panel des punitions.

Le chef de la diplomatie britannique, William Hague, a souligné l'importance «de maintenir la pression sur le régime». Jean Asselborn, son homologue luxembourgeois, a estimé que

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant