Syrie-L'opposition ne veut pas d'un report des négociations pour cause d'élections

le
0
    GENEVE, 20 mars (Reuters) - L'opposition syrienne a déclaré 
dimanche qu'elle ne voulait pas entendre parler d'un report du 
prochain "round" des négociations de paix à Genève sous le 
prétexte des élections législatives fixées par le régime syrien 
au 13 avril. 
    "Nous n'accepterons pas un report afin qu'aient lieu des 
élections illégitimes. Nous n'avons rien reçu de M. (Staffan) de 
Mistura appelant à un report", a déclaré à la presse à Genève 
Salim al Mouslat, porte-parole du Haut comité des négociations 
(HCN), en faisant allusion à l'émissaire des Nations unies pour 
la Syrie. 
    Un premier "round" de négociations est en cours à Genève. 
Staffan de Mistura veut tenir en avril un deuxième "round", dont 
la question centrale sera la transition politique en Syrie.  
    Le président syrien Bachar al Assad a annoncé en février la 
tenue prochaine - le 13 avril - des élections législatives. Ce 
scrutin a lieu tous les quatre ans et le précédent s'est tenu en 
2012. 
 
 (Souleiman Al-Khalidi et Stéphanie Nebehay; Eric Faye pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant