Syrie : l'ONU va retirer les observateurs de sa mission à Damas

le
0
Le rôle de la Misnus était de veiller au respect du cessez-le-feu obtenu par Kofi Annan, une trêve dont il fut rapidement évident qu'elle resterait lettre morte.

Les observateurs de l'ONU en Syrie vont plier bagage. Le Conseil de sécurité a approuvé vendredi à l'unanimité une prolongation de trente jours du mandat des 300 militaires non armés et 100 civils qui composent la Mission de supervision des Nations unies en Syrie (Misnus). Le texte leur accorde un simple délai «technique» permettant un rapatriement en bon ordre du contingent onusien et durant lequel il n'aura aucun rôle opérationnel. Ce qui est déjà le cas depuis un mois.

La Misnus avait été constituée après le vote, le 21 avril dernier, de la réso­lution 2343 du Conseil de sécurité. Sa mission était de veiller au respect du cessez-le-feu obtenu par l'émissaire international Kofi Annan, une trêve dont il fut rapidement évident qu'elle resterait lettre morte. Le 16 juin, les observateurs, cantonnés dans leur hôtel de Damas, ont d'ailleurs suspendu leurs patrouilles en raison de la détérioration de la sécurité. Leur chef, le général norvégien Robert

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant