Syrie : l'ONU s'accroche au plan Annan

le
0
Alors que la répression se poursuivait, le Conseil de sécurité a tenté d'avancer sur le projet de médiation.

La communauté internationale espérait mardi effectuer un premier pas sur la voie d'un cessez-le-feu en Syrie. La Russie, qui bloque depuis des mois une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU, semblait en effet prête à approuver un projet de déclaration présenté par la France, qui vise à soutenir les efforts de Kofi Annan, l'émissaire de l'ONU et de la Ligue arabe dans ce pays.

À «deux conditions», a toutefois précisé le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov: «Cela ne doit pas être un ultimatum du Conseil de sécurité, mais une base de travail permettant de poursuivre les efforts entrepris et de trouver un accord entre le gouvernement syrien et tous les groupes de l'opposition.» La seconde condition est la publication du plan de Kofi Annan, qui plaide en faveur d'un cessez-le-feu, de l'envoi d'observateurs et d'un dialogue poli­tique entre le gouvernement et l'opposition. La Russie pourrait réclamer que le projet de texte, qui évoque «des mesures suppl

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant