Syrie : l'ONU confrontée à la tuerie de Houla

le
0
Le régime syrien nie toute responsabilité dans le massacre de Houla, qui a fait 108 morts dont 25 enfants samedi. Kofi Annan est attendu lundi en Syrie.

Le plan de sortie de crise élaboré par Kofi Annan semble plus que jamais mort-né. Entré officiellement en vigueur le 12 avril dernier, le cessez-le-feu proposé par l'émissaire spécial de la Ligue arabe et des Nations unies n'a jamais été respecté. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, la violence a fait plus de 1880 morts, dont 1260 civils, depuis un mois et demi. Les violations du droit international ont culminé ce week-end à Houla, à 25 km au nord-ouest de Homs, où plus de 116 civils, dont 32 enfants âgés de moins de 10 ans, ont été tués vendredi lors d'une attaque attribuée à l'armée régulière. Les observateurs de l'ONU ont recensé 116 morts et 300 blessés dans ce massacre. Des images diffusées sur YouTube par l'opposition syrienne montrent des corps ensanglantés d'enfants aux crânes défoncés par des éclats d'obus. Toujours selon l'opposition, l'armée et des miliciens chabiha ont ouvert le feu sur des manifestants hostiles au régime de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant