Syrie : l'Europe vers une demi-mesure

le
0
La levée de l'embargo sur les armes prônée par la France divise toujours ses partenaires de l'UE.

Envoyé spécial à Dublin

Réalisme oblige, la France révise son ambition: les Européens, profondément déchirés à l'idée de livrer des armes de guerre aux rebelles syriens, pourraient se résoudre à maintenir l'embargo, quitte à l'amender, plutôt que de le lever vite et franchement ainsi que l'avait demandé François Hollande il y a dix jours.

Face aux incontournables réserves de l'Allemagne, de l'Europe centrale et de la Scandinavie, cette voie moyenne a paru gagner des soutiens vendredi, aux premières heures d'un rendez-vous informel des 27 ministres des Affaires étrangères à Dublin. Le Royaume-Uni, qui évitait jusqu'ici un isolement total à la France, semble s'y rallier, faute de mieux: «La situation continue de se détériorer en Syrie, dit le Britannique William Hague. Tous les arguments conduisent à une levée de l'embargo, ou au minimum à de s...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant