Syrie : l'Europe au bord de la débâcle sur les livraisons d'armes à la rébellion

le
0
Faute d'accord entre les Vingt-Sept, les sanctions adoptées contre le régime de Damas prendront fin vendredi.

Il reste cent heures sur le compte à rebours, et l'Europe se déchire au grand jour sur la livraison d'armes à la révolte syrienne. Le compromis à Vingt-Sept restait insaisissable entre ministres des Affaires étrangères lundi soir à Bruxelles, malgré la menace désormais plausible d'un effondrement de la totalité des sanctions imposées depuis deux ans au régime de Damas.

Cette débâcle de politique étrangère a été publiquement évoquée lundi soir par le Royaume-Uni et par l'Autriche, deux pays qui campent pourtant sur des lignes opposées. La désunion témoigne aussi de la paralysie qu'impose la règle de l'unanimité à l'Europe, au pire de la crise syrienne. Les sanctions viendront automatiquement à échéance vendredi à minuit et il suffirait qu'une seule capitale de l'UE s'oppose à leur renouvellement pour que tombent toutes les pénalités infligées depu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant