Syrie : l'état-major théâtre d'attentats et de combats

le
0
L'Armée syrienne libre (ASL) a revendiqué deux attaques à la bombe mercredi. De violents affrontements ont ensuite éclaté entre rebelles et militaires à l'intérieur du complexe de l'état-major, faisant des morts dans les deux camps.

Deux fortes explosions revendiquées par l'Armée syrienne libre (ASL) se sont produites mercredi près de l'un des principaux bâtiments de l'état-major à Damas. Elles ont provoqué l'incendie du bâtiment, sur la place des Omeyyades, dans le centre ultrasécurisé de la capitale syrienne.

«De nombreuses ambulances se dirigent vers le site de l'explosion», a affirmé à Rami Abdel Rahmane, président de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). «De grosses colonnes de fumée sont visibles et des vitres d'immeubles ont été brisées à des centaines de mètres du lieu» de l'explosion, qui a été quadrillé par les forces de sécurité, a-t-il précisé.

D'après l'ASL, les attaques ont fait «des dizaines» de morts, mais l'information a été démentie par l'armée, qui fait état de quelques blessés parmi les gardiens et d'aucune victime dans les rangs de l'état-major. «Les groupes terroristes armés affiliés à l'étranger ont mené ce matin un nouvel acte terror

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant