Syrie : l'aviation bombarde un camp de réfugiés palestiniens

le
0
Pour la première fois, des avions ont visé les réfugiés de Yarmouk, à quelques kilomètres au sud de Damas. » INFOGRAPHIE - Un an et demi de révolte et de répression sanglante

Pour la première fois en vingt mois de conflit, l'aviation de Bachar el-Assad a bombardé dimanche un camp de réfugiés palestiniens, celui de Yarmouk, le plus grand camp de Syrie, à quelques kilomètres seulement au sud de Damas.

L'attaque au MIG a provoqué la mort d'au moins huit Palestiniens, semant la panique près d'une mosquée où étaient réfugiés quelque 600 déplacés.

Damas, qui s'est longtemps considéré comme le champion de la cause palestinienne dans le monde arabe, n'hésite plus à tirer sur des réfugiés. Il faut dire qu'une partie d'entre eux a rejoint l'insurrection, qui cherche à renverser le régime de Bachar el-Assad.

Pour les insurgés, qui ont pris position dans plusieurs secteurs de Yarmouk, tenir le camp leur permettrait de relier leurs positions du sud et ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant