Syrie-L'armée turque dit avoir tué jusqu'à 200 miliciens kurdes

le
0
    ANKARA, 20 octobre (Reuters) - Des bombardements de 
l'aviation turque dans le nord de la Syrie ont fait 160 à 200 
morts dans les rangs des miliciens kurdes des Unités de 
protection du peuple (YPG), selon un communiqué de l'armée 
turque diffusé jeudi.  
    Vingt-six raids aériens ont visé leurs positions dans un 
secteur repris récemment aux djihadistes de l'Etat islamique 
(EI), précise l'état-major.  
    Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), 
ils ont eu lieu à Al Hassiya, Oum al Qoura et Oum Hoch, trois 
villages situés au nord d'Alep tenus par les Forces démocratique 
syriennes (FDS), coalition dirigée par les YPG.  
     L'armée turque et ses alliés locaux ont lancé le 24 août 
une offensive dans le nord de la Syrie baptisée "Bouclier de 
l'Euphrate" dont l'objectif est à la fois de repousser l'EI et 
d'enrayer la progression des miliciens kurdes, qu'Ankara 
assimile aux séparatistes du Parti des travailleurs du Kurdistan 
(PKK). 
     
 
 (Ece Toksabay et Angus McDowall, Jean-Philippe Lefief pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant